P

 

pain

 

On nous apporte aussi de lAmerique du Cacao réduit en pains cylindriques denviron une livre chacun, & comme cette préparation est la premiere, & la principale quon lui donne pour faire le Chocolat, il me semble à propos dajouter ici la maniere de la faire.

De Quélus, Histoire Naturelle du Cacao…

 

La machine prenait une feuille de papier et un pain de chocolat qui lui étaient présentés, et rendait, au bout de quelques secondes, le pain enveloppé et cacheté mieux que ne le ferait louvrière la plus expérimentée.

Le  Monde illustré, n° 301, 17 janvier 1863

 

Quand, de loin en loin, il apportait un petit pain au chocolat pour manger à la récréation, il suffisait de l’exiger d’une certaine façon pour qu’il le donne.

Georges Simenon, Le petit saint

 

Tous les matins il achetaitt

Son ptit pain au chocolat

La boulangère lui souriait

Il ne la regardait pas […]

Joe Dassin, Le Petit Pain au Chocolat, chanson

 

Alceste aime beaucoup manger, alors, si je pouvais avoir des tas de sous, je l’inviterais tous les jours à la sortie de l’école, dans la pâtisserie pour manger des petits pains au chocolat, que nous aimons beaucoup. Alceste aime bien la charcuterie aussi, mais c’est des petits pains au chocolat qu’il aura, parce qu’après tout, c’est moi qui paie, et si ça ne lui plaît pas, il n’a qu’à aller se l’acheter lui-même sa charcuterie.

Goscinny & Sempé, Histoires inédites du Petit Nicolas

 

De nombreux serviteurs parurent : ils portaient le chocolat, les pâtes de fruits et les petits pains de sucre de Malaga, blancs comme la neige, poreux et légers comme des éponges.

Chateaubriand, Les aventures du dernier Abencerage

papier

 

On lit. entre autres choses, dans ces Mémoires [Mémoires de M. de La Chalotais. procureur général au parlement de Bretagne], quils ont été écrits avec une plume faite dun cure-dent, de lencre composée deau, de suie de cheminée, de vinaigre et de sucre, sur des papiers denveloppe de sucre et de chocolat.

Mémoires secrets de Bachaumont

 

Elle était déjà dune coquetterie turbulente, elle jouait la comédie, voulait toujours faire la reine, drapée dans tous les chiffons quelle trouvait, gardant le papier dargent du chocolat pour sen fabriquer des bracelets et des couronnes.

Émile Zola, La Décle

 

Quand la messe prit fin, il était près de six heures ; Durtal refit le chemin de la veille au soir, passa devant la petite fabrique de chocolat qu’il avait longée, avisa au travers des vitres des pères qui enveloppaient des tablettes dans du papier de plomb, puis, dans une autre pièce, une minuscule machine à vapeur que modérait un convers.

Joris-Karl Huysmans, En Route*

 

* L’écrivain mentionne également dans L’Oblat (1903) « ces papiers d’étain qui enveloppent les tablettes ».

 

Ce que voyant, Esprit, obéissant à une compatissante impulsion, ouvrit son propre sac, exhiba une tablette de chocolat encore enveloppée de papier d'argent […].

André Theuriet, Contes de la primevère

 

— Oh ! la prise de Damiette ! sécria M. Bergeret. Ten souvient-il, Zoé ? Notre mère, qui ne laissait rien se perdre, recueillait les feuilles de papier dargent qui enveloppaient les tablettes de chocolat. Elle men donna un jour une grande quantité, que je reçus comme un présent magnifique. Jen fis des casques et des cuirasses en les collant sur les feuilles dun vieil atlas.

Anatole France, Monsieur Bergeret à Paris

 

Béhémoth, après avoir avalé une troisième mandarine, fourra sa patte dans un ingénieux édifice de tablettes de chocolat, en tira une de la base, à la suite de quoi, naturellement, tout le reste sécroula, et la mangea avec son enveloppe de papier doré.

Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite

 

… cest très amusant de découper ces papiers dargent autrefois cétait le chocolat de mon goûter quon enfermait dans du papier dargent il faut casser chaque cachet en deux ça sera mieux pour mon dessin et ça passera mieux, il y a une fente au milieu de chaque cachet ça se casse comme du chocolat comme autrefois mon chocolat […].

Christine de Rivoyre, Les Sultans

papillote

 

La comtesse — Elle nous donnait en guise détrennes, à chacun, une papillote de chocolat… Elle en avait un tas dans une coupe de Chine.

Abel Hermant, Monsieur de Courpière

 

Je les voyais entourées de leur famille et de leurs intimes, sasseyant à la table chargée de fleurs et de friandises pour présider à un repas aimable, tandis que les bébés, ayant aligné leurs souliers dans les cendres, rêvent aux anges et aux papillotes de chocolat.

Baronne Double, Carnet dun mondain

 

[…] tout au long de laprès-midi, on sortait du magasin des poignées de papillotes de chocolat selon les préférences de chacun. Ai-je le souvenir davoir jamais été malade le lendemain ? Eu de crise de foie ? Absolument pas.

Agatha Christie, Une autobiographie

Pâques

 

 

Federico Seneca

Gino Boccasile

Berselli

Berselli

Karl Schlegel, ca 1935-1940, 110 x 80 cm.

paquet

 

Il quitta Saint-Séverin, consolé, plus résolu et, rentré chez lui, il fut distrait par les préparatifs du départ. Appréhendant de manquer de tout, là-bas, il se déterminait à bourrer sa valise ; il tassait dans les coins du sucre, des paquets de chocolat, pour essayer de tromper, s’il était besoin, les angoisses de l’estomac à jeun ; emportait des serviettes, pensant qu’à la Trappe elles seraient rares ; préparait des provisions de tabac, d’allumettes ; et c’était, en sus des livres, du papier, des crayons, de l’encre, des paquets d’antipyrine, une fiole de laudanum qu’il glissait sous les mouchoirs, qu’il calait dans des chaussettes.

Joris-Karl Huysmans, En Route

 

La couverture se garnit successivement de paquets de chocolat, portant aussi la fameuse devise Gott strafe England [ « Dieu punisse lAngleterre »], ainsi que leffigie des deux empereurs ; mais ils ne se tenaient plus par la main, ils se tournaient le dos, ce qui donnait limpression quils « sétaient établis chacun à son propre compte ».

Jaroslav Hašek, Le Brave soldat ChvéÏk

pastille

 

La terre même, qui était noire, avait un goût de chocolat, et on en faisait des pastilles. […] Ceux qui voulaient une plus forte nourriture mangeaient de cette terre mise en pastille de chocolat, et buvaient de ces liqueurs glacées qui coulaient des fontaines.

Fénelon, Voyage supposé, en 1690

 

Elle me donna un charmant petit panier de porcelaine y rempli de pastilles de chocolat, enveloppées dans du papier, parmi lesquelles se trouvoit une très-belle bague de rubis entourée de brillans.

Mémoires inédits de madame la comtesse de Genlis

 

Un instant après, le ministre prit une pastille de chocolat dans une bonbonnière, Vanina la lui enleva, et lui dit en riant:

» — Prenez donc garde, tout chez vous est empoisonné ; car on voulait votre mort. C’est moi qui ai obtenu la grâce de mon oncle futur, afin de ne pas entrer dans la famille Savelli absolument les mains vides.

Stendhal, Vanina Vanini

 

C’était une boîte en or, ronde, plate et assez simplement guillochée.


Cette boîte renfermait quelques pastilles de chocolat parfumé ; mais, si plate qu’elle fût, il était visible que cette boîte avait un double fond, dont la comtesse fut quelque temps à trouver le secret ressort.

Alexandre Dumas, Le Collier de la Reine

 

J’aimais aussi les bonbons à cette époque, mademoiselle Eyre ; je croquais des pastilles de chocolat et je fumais alternativement, regardant défiler les équipages le long de cette rue à la mode, voisine de l’Opéra, lorsque j’aperçus une élégante voiture fermée, traînée par deux beaux chevaux anglais, et qu’éclairaient en plein les brillantes lumières de la ville. 

Charlotte Brontë, Jane Eyre, 1847

 

Armand. — Oui, mais la maman m’a comblé de pastilles de chocolat.

» Daniel. — Gourmand !... vous vous êtes fait nourrir.

Eugène Labiche, Le Voyage de Monsieur Perrichon

 

Pour attendre, comme elle avait toujours des gourmandises dans les poches, elle en sortit des pastilles de chocolat, qu’elle se mit à croquer avec son pain.

Émile Zola, Au bonheur des dames

 

Sans doute quelque forme se découpait à mes yeux en ce nom de Guermantes, quand ma nourrice — qui sans doute ignorait, autant que moi-même aujourdhui, en lhonneur de qui elle avait été composée — me berçait de cette vieille chanson : Gloire à la Marquise de Guermantes ou quand, quelques années plus tard, le vieux maréchal de Guermantes remplissant ma bonne dorgueil, sarrêtait aux Champs-Élysées en disant : « Le bel enfant ! » et sortait dune bonbonnière de poche une pastille de chocolat, cela je ne le sais pas.

Marcel Proust, Le côté de Guermantes

 

Faut-il alors ajouter foi, avec Janin, aux prétendues générosités de ses « anciens adorateurs », ou, avec Montjoyeux, au cadeau que lui fit, au ler janvier, un certain lord A..., d« une énorme caisse de bois de rose, pleine de pastilles de chocolat, dont chacune était enveloppée dun billet de 100 francs » ?

Johannès Gros, Alexandre Dumas et Marie Duplessis

pâte

 

Mais discourant du Chocolate,

Paste de qui le nom éclate

Et dont on se sert à présent,

Comme un médicament plaisant ;

Car lon en compose un breuvage,

Dont à Paris lon fait usage,

Qui de cette paste a le nom,

Breuvage que lon trouve bon.

Du Four de la Crespillère*, 1671

 

* Poète et médecin.

 

À présent, il est établi à Marseille, où il importe la pâte de cacao directement dAmérique du Sud puis la transforme en chocolat de diverses qualités.

Joanne Harris, Chocolat

 

Je deviens la femme chocolat

Laisse fondre mes hanches Nutella

Le sang qui coule en moi cest du chocolat chaud...

Olivia Ruiz, La Femme Chocolat, chanson

pâtisserie

 

Soudain, il ma dit : « Je suis bête, écoute ce que je viens de trouver : quand est-ce quon se porte bien ? Quand on a une bonne et quon ne lui donne pas de thé, cest-à-dire quand on a une bonne sans thé (santé). » Cela en réponse à la plaisanterie que javais faite sur le kissel au chocolat quil était en train de manger : cest du chocolat inoffensif, sans vanille, du chocolat de santé. — Tel est le calembour qui lui est venu à lesprit.

Sophie Tolstoï, Journal de la comtesse Léon Tolstoï, 23 mars 1891

 

Quand le pain était hors de portée, d. se mettait au travail et faisait des scones sur des plaques de tôle, trois ou quatre douzaines à la fois, et aussi des petites madeleines au chocolat et de la pâte feuilletée pour les friands à la saucisse et les feuilletés à la confiture. certaines de ses pâtes feuilletées les mieux réussies étaient faites sur ou près des glaciers car, expliquait-elle, on y dispose dautant de glace quon le désire, à portée de la main qui plus est, pour refroidir les ingrédients autant que ses doigts.

Clarmont Percival Skrine, Chinese Central Asia*

 

* Methuen and C° Ltd, 1926, traduit de l’anglais par Catherine Derivery.

 

Seulement quelle joie quand on leur apporta à manger ! Ils eurent une bonne soupe, du macaroni, de la viande et toute espèce de gâteries auxquelles ils nosaient pas toucher. Cétaient des gâteaux au chocolat, dautres à la crème, dautres avec des étoiles faites avec des morceaux décorce de fruit ; ils nosaient pas dabord ; on leur disait : « Allez-y ! » Ils tendaient les deux mains, leurs yeux brillaient de plaisir.

Charles Ferdinand Ramuz, Le Règne de lesprit malin

 

Lautre soir, après le dîner, elle lui avait une fois de plus annoncé quelle lui ferait un bon gâteau aujourdhui, une fois de plus lui avait demandé ce quil préfèrerait, un gâteau au chocolat ou un gâteau au moka.

Albert Cohen, Belle du Seigneur

 

Marie Mors, devant des gâteaux, tombait dans une sorte de délire assez proche de celui qui saisit la plupart des femmes au spectacle de bancs chargés détoffes à vendre. Assaillie dès le premier abord par un grand étalage de brimborions où voisinaient, entre des assiettes de crème fouettée décorée au moule dun cygne ou dune lyre, des anneaux bruxellois et dautres au chocolat ou à la gelée avec encore des alouettes de Leipzig et de petits biscotins au gingembre, elle perdait tout de suite contenance.

André Pieyre de Mandiargues, Soleil des Loups

 

Jai pris aussi de quoi faire un vrai pudding au chocolat. Pas une espèce dersatz, mais du vrai pudding au chocolat quon fait dabord bouillir sur le feu et glacer ensuite dans la neige.

Jack Kerouac, Les clochards célestes

pavé

 

[…] le banana-split sétale ; cest un plaisir à ras de terre. Un vague empilement de la banane sur les boules de vanille et de chocolat nempêche pas la surface, exacerbée par une dose généreuse de chantilly ringarde. Des milliers de gens meurent de faim. Cette pensée est recevable à la rigueur devant un pavé de chocolat amer. Mais comment laffronter face au banana-split ?

Philippe Delerm, La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minucules

Pays Basque

 

Cette reyne magnifique*, qui a le plaisir et le don de faire des présens à beaucoup de monde, dix ou douze jours après quelle fut icy à Cambo, eut la bonté de menvoyer environ une douzaine de livres de chocolat et deux livres de tabac en poudre, et la veille de son départ elle mhonora à peu près dun semblable présent et dune tasse de porcelene avec son assiette pour prendre le chocolat, que Monsieur dEstandeau, son médecin, avait pris la peine de me porter le tout […].

DUrbère, curé de Cambo, Relation du premier voyage de la reine d’Espagne, 7 octobre 1728**

 

* « Madame Marie-Anne, première reine douairière d’Espagne » fit une cure à Cambo en octobre-novembre 1728.

** Cité par C. Duvoisin, Cambo et ses alentours, Bayonne, Imprimerie de veuve Lamaignère, 1858.

 

Comme le temps passe ! Où sont les Pyrénées fleuries de cerisiers, la grande montagne sévère qui semblait nous suivre, étincelante dune neige qui donne soif, sabrée dombres vertigineuses, fendue dabîmes bleus et tachée de forêts de bronze ? Où, les vallées étroites, et le gazon dEspagne, et les orchidées sauvages dun blanc de gardénia ? et la placette basque où fumait le chocolat noir ?

Colette, La Vagabonde

petit déjeuner

 

Quand on séveille, voyons, et quon respire la chaude odeur de chocolat bouillant, on sait que cest dimanche… On sait quil y a à dix heures, des tasses roses, fêlées, sur la table, et des galettes feuilletées — ici, tiens, dans la salle à manger — et quon a la permission de supprimer le grand déjeuner de midi… Pourquoi ? Je ne saurais te dire… Cest une mode de mon enfance.

Colette, Le Voyage égoïste, 1928

 

Il convenait denvisager un dîner suivi dune nuit passée au château […], dune grasse matinée avec café au lait, ou chocolat, croissants et beurre.

Jules Romains, Les Hommes de bonne volonté

pièce

 

Quand on séveille, voyons, et quon respire la chaude odeur de chocolat bouillant, on sait que cest dimanche… On sait quil y a à dix heures, des tasses roses, fêlées, sur la table, et des galettes feuilletées — ici, tiens, dans la salle à manger — et quon a la permission de supprimer le grand déjeuner de midi… Pourquoi ? Je ne saurais te dire… Cest une mode de mon enfance.

Colette, Le Voyage égoïste, 1928

 

Il convenait denvisager un dîner suivi dune nuit passée au château […], dune grasse matinée avec café au lait, ou chocolat, croissants et beurre.

Jules Romains, Les Hommes de bonne volonté

plaque

 

[…] un curé qui nous tend, du geste dont on distribue les médailles, des plaques rondes de chocolat.

Jean Giraudoux, Lectures pour une ombre

 

Pour les achats, voici comment il faudra faire : moi, j’achèterai une plaque de chocolat, Grangibus une autre, Tintin la troisième ; La Crique ira chercher les sardines, Boulot les bonbons et Gambette la réglisse.

Louis Pergaud, La Guerre des Boutons

 

Personnellement, il m’est arrivé de mettre quelques bananes supplémentaires dans mes poches ou des biscuits ou des plaques de chocolat entre ma peau et ma chemise pour déguster avec les copains, je ne participais à rien d’envergure.

Joseph Joffo, Un sac de billes

 

On ne voit dans les rues que des magasins de tabac et aussi de chocolat, voire de café et de sucre : boîtes de cigares et cigarettes […] sempilent aux vitrines derrière d énormes cigares-réclames, entre des plaquettes de chocolat suisse de toutes marques.

Albert Dauzat, La Suisse illustrée

 

Elle alla ensuite à la cuisine voir s’il restait du chocolat. Juste une plaque. De retour au petit salon, elle décida de la faire durer en la laissant fondre dans la bouche, oublia sa décision et l’expédia en moins de deux minutes. Tant pis, chantonna-t-elle, et elle s’étendit sur le sofa, pour un avant-goût de ce soir.

Albert Cohen, Belle du Seigneu

pot

 

lever, et mr creed apporta pour notre boisson du matin un pot de chocolat tout prêt.

Samuel Pepys, journal, 6 janvier 1663

praline

 

Le pâtissier avait imaginé pour la Noël une montre extraordinaire. […] Il y avait aussi des assiettes remplies de dragées, de pralines au chocolat, de fondants, de sucres de couleur, de caramels, mais la plus belle chose était certainement la tour aux trois étages, à cause de sa hauteur et de ses fruits.

Camille Lemonnier, Le Noël du petit joueur de violon

 

Un mot, un geste, un seul […] et les pralines de chocolat à la crème vont emplir votre giron.

Colette, Claudine à Paris

 

Certains quon nomme Hurluberlus

Vont courant après les chimères,

Poètes maigres, chevelus,

Déguenillés, traîne-misère,

Ils vivent parmi dautres sphères…

Les malheureux ne savent pas

Quil existe un bonheur sur terre :

Les pralines de chocolat.

Mousnier

praliné

 

Depuis que la nourriture a été volée aux dieux des Aztèques, le cacao na pour débouché que le chocolat. Épaisse chaleur granuleuse dans les rares salons de tradition, son avatar moderne est une froide et légère émulsion de particules isolées. Farouchement individualiste, laristocratique praliné désapprouve. Dans sa beauté altière et fantaisiste, il renferme, sans jamais fondre démotion, le souvenir dun passé divin.

Jean-Louis Gombeaud, Corinne Moutout, Stephen Smith, La guerre du cacao

 

Il m’apporte des bonbons, des pralines ! Oh ! Que c’est bon, le chocolat praliné !… Je fais tout ce qu’il veut pour un sac de chocolat !

Honoré de Balzac, La Cousine Bette

 

— Combien croyez-vous donc quil me faut, à moi, expédier de kilogrammes de chocolat vanillé, praliné, sans rival, pour les gagner, ces dix ou vingt mille francs ?

André Gill, Vingt années de Paris

prendre le chocolat

 

Si elle voulait faire encore un petit voyage dans le pays, non de Vaud, mais de Gex, on lui donnerait un petit chapitre tous les matins en prenant le chocolat, ou du chocolat. Je prie le prophète de me prophétiser quelque chose de bon sur le Père de famille. Mille respects ; et si la belle philosophe est paresseuse, mille injures.

Voltaire, Lettre à madame dÉpinal, Ferney, le 19 février 1761

 

 

Mon frère, Combes, et moi avons été prendre du chocolat chez Closanges ; ce qui a donné de l’humeur à ma belle-sœur.

Marie Daniel Bourrée de Corberon, Journal, 1er mai 1775

 

En sortant du spectacle, il me proposa de venir le lundi des fêtes de Pâques au mont Valérien. Nous nous donnâmes rendez-vous dans un café aux Champs-Elysées. Le matin nous prîmes du chocolat. Le vent était à louest.

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, Essai sur J.-J. Rousseau

 

Je ne vis point Léonore le premier jour, trop d’empressement fût devenu suspect. Nous avions de grands ménagemens à garder ; mais le lendemain, cette charmante fille, invitée à venir prendre du chocolat chez ma tante, se trouva à côté de moi, sans me reconnaître ; déjeuna avec plusieurs autres de ses compagnes, sans se douter de rien, […].

  1. A. F. de Sade, Aline et Valcour, ou Le roman philosophique, 1795

 

Il était dix heures du matin quand il se leva le lendemain, et il fut bien surpris de trouver un habit fort propre à la place du sien, qui était tout gâté. […] Il rentra dans la grande salle où il avait soupé la veille, et vit une petite table où il y avait du chocolat. Je vous remercie, madame la Fée, dit-il tout haut, d’avoir eu la bonté de penser à mon déjeuner. Le bon homme, après avoir pris son chocolat, sortit pour aller chercher son cheval […].

Madame Leprince de Beaumont, La Belle et la Bête

 

Ils apprirent que don Andrès prenait du chocolat le matin, faisait la sieste à midi, s’habillait sur les trois heures, allait chez doña Feliciana Vasquez de los Rios, dînait à six heures et rentrait se coucher vers minuit, après la promenade ou le spectacle, ce qui donna profondément à réfléchir aux deux agents.

Théophile Gautier, Militona, 1847

 

Sur le palier, Swann avait été rejoint par le maître dhôtel qui ne se trouvait pas là au moment où il était arrivé et avait été chargé par Odette de lui dire — mais il y avait bien une heure déjà — au cas où il viendrait encore, quelle irait probablement prendre du chocolat chez Prévost avant de rentrer.

Marcel Proust, Du côté de chez Swann

 

Jai pris quelque plaisir à jeter dans plusieurs Journaux et de tous côtés de petites lettres sur divers sujets, des peccadiles. Jappelois celà devant mes amis prendre mon chocolat du matin. »

Louis-Sébastien Mercier, Lettres de Mercier

préparer

 

Un des représentants de Jupiter [Louis xv] sur la terre se lève, prépare lui-même son chocolat et son café, signe des ordres, se déshabille, se met à table, senivre comme Jupiter ou comme un portefaix, sendort sur le même oreiller que sa maîtresse et il appelle cela gouverner son empire.

Denis Diderot

 

Pour la Reine enfin, elle changeait peu : sous ses boucles blondes, son visage fripé semblait celui d’un vieil enfant ; de la Cour et de la nation elle ne savait rien de plus, après vingt ans, qu’à son arrivée en France, bornant tout son ouvrage à la préparation du chocolat, l’élevage de petits singes et le mariage de ses nains.

Françoise Chandernagor, L’Allée du Roi

profiteroles

 

— Ma chère petite, s’écria-t-elle avec un air de bienveillance et d’empressement extraordinaire, vous n’avez pas d’idée combien je m’intéresse à vous ! Seriez-vous bien aise de manger des profiterolles ? et ce disant, elle se mit à soulever son couvre-pieds qui recouvrait un plat d’argent rempli de pâtisseries. Elle me donna force gâteaux, force conseils, et notamment celui de ne jamais rester assise au clair de la lune. 

Souvenirs de madame de Créquy

 

Dites-moi si la petite demoiselle aime les pigeons aux petits pois et les profiteroles.

Anatole France, Le Crime de Sylvestre Bonnard

 

La cuisine participe au bel air qu’ont pris les choses. Elle invente pour ses préparations les plus ordinaires, des noms savoureux et légers. Quels jolis substantifs et combien substantiels ; profiteroles, croque-en-bouche, fricandeau, gibelotte, le riz à la financière et le potage velouté ! Elle fricasse des galantines ; elle jette des vol-au-vent par-dessus les moulins. 

Laurent Tailhade, Petit bréviaire de la gourmandise

 

Là, soffraient dimmenses babas alezans comme des robes de cheval, de neigeux monts-blancs de crème, des beignets Dauphin que les amandes diapraient de blanc et les pistaches de vert, des collines de profiteroles au chocolat, brunes et grasses comme lhumus de la plaine catanaise dont elles provenaient,

Giuseppe Tomasi de Lampedusa, Le Guépard

pulpe

 

La pulpe, sucrée et aromatisée par la fleur de l’oranger ou de l’orjevala, devient un délicieux rafraîchissement, fort goûté des dames créoles ; fermentée, elle donne une liqueur vineuse que les nègres recherchent avec avidité.

Auguste Pelletier et Eugène Pelletier, Le thé et le chocolat dans l’alimentation publique

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.