Guittard

(Etats-Unis)

 

Cette chocolaterie fut fondée en 1868 à San Francisco par un Français, Étienne Guittard, apprenti chocolatier qui, ayant été attiré dans les années 1850, par l’eldorado californien à l’heure de laruée vers l’or, renonçaà une prospection infructueuse pour l’art chocolatier, dont il revint perfectionner samaîtrise en France, chez un oncle, chocolatier à Tournus. De retour à San Francisco (1868), il fonda son entreprise, E. Guittard & Cie. Celle-ci, installée dans un bel édifice aux 405-407 Sansome Street, s’imposa avec la vente en gros de chocolats haut de gamme ; elle commercialisait, parallèlement à ses produits de chocolat, du café, du thé et des épices. On pouvait lire dans l’Almanach Californien à l’usage des Français*, pour l’année 1890 : « Son chocolat dit “ Eurêka ” se vend en briques, en tablettes ou en poudre, en pastilles, sous la forme de bonbons, de dragées, à la crème, à la vanille, à la cannelle, ou aux éléments pharmaceutiques tels que le fer, la magnésie, etc., etc. Il surpasse les meilleures marques françaises, suisses et espagnoles. Dans toutes les expositions il est couronné de succès. Sa réputation n’est plus à faire, sa marque est connue partout. Voulez-vous vivre longtemps, vous bien porter ? faites toujours votre premier repas du matin au chocolat. Le soir avant de vous coucher, ne vous endormez pas sans sucer un peu de chocolat, vous vous graisserez les bronches. Seulement ne prenez que du chocolat Guittard. Défiez-vous des fausses marques, des falsifications ! ! »

À la mort de son créateur (1899), la compagnie fut reprise par son fils, Horace C., qui en poursuivit l’essor — les chocolats à boire Guittard étaient en vente dans les confiseries et les épiceries fines de tout le pays —, et ce en dépit du tremblement de terre qui, en 1906, anéantit l’usine. Celle-ci fut rebâtie dans Main Street. Après la Seconde guerre mondiale, elle se limita à la fabrication de chocolat. C’est en 1955 que, à l’initiative d’Horace Albert, fils d’Horace C., qui avait accédé à la présidence en 1950, la chocolaterie fut transférée à Burlingame, au sud de San Francisco ; tout en restant fidèle à la fabrication traditionnelle, elle fut équipée d’un matériel à la pointe de la technologie. Sa production consistait essentiellement en chocolat de couverture, pépites de chocolat pour la pâtisserie et moulages de Pâques et chips de chocolat au lait. Une de ses plus importantes innovations fut le Guittard Sweet Ground Chocolate, chocolat en poudre adopté au tournant du XXsiècle par la Cliff House, de San Francisco, et qui, plus tard, devait sponsoriser une émission radiophonique populaire. Aujourd’hui, la Guittard Chocolate Company, restée entre les mains de la même famille, se consacre surtout à la production en gros de chocolat de couverture pour la fabrication de pâtisseries et de glaces. Elle commercialise aussi du cacao en poudre et des tablettes, dont certaines « pure origine » (Ambanja, Chucuri, Quevedo, Sur del Lago, etc.).

 

* Par Paul Clerfayt, employé à la maison Grégoire & Cie, Libraires-éditeurs, correspondant de journaux, agent commercial, San Francisco.

La publicité

 

La chocolaterie édita des chromos.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.