Feodora

(Allemagne)

 

Célèbre marque de chocolat allemande. Une raffinerie de sucre fut fondée en 1826, à Tangermünde (Stendal, Saxe-Anhalt), au bord de l’Elbe, par Friedrich Theodor Meyer ; elle devait être la plus grande d’Europe jusqu’à la Seconde guerre mondiale. C’est au début du XXsiècle que son propriétaire, Hermann Meyer, souhaita lancer une gamme de chocolats et demanda à l’impératrice Auguste-Victoria, épouse du Kaiser Guillaume II de Prusse, l’autorisation de la baptiser du nom de sa sœur, la princesse Feodora (1874-1910). Ainsi naquit en 1910 la marque Feodora, qui arbora la signature de la princesse et les armoiries de la maison de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg. Après le second conflit mondial, l’entreprise fut expropriée, et son usine démantelée. La Feodora Chocolade GmbH & Co. KG devait renaître à Brême. La marque appartient aujourd’hui à la firme Hachez, le deuxième plus gros fabricant de chocolat d’Allemagne*. Elle s’est fait une spécialité des chocolats au café du Brésil, des truffes au champagne, des gaufrettes au chocolat noir, etc. Elle apporte un soin tout particulier au design de ses chocolats et de ses conditionnements.

 

* Bremer Hachez Chocolade GmbH & Co. KG, créée en 1890, au centre de Brême, par un chocolatier d’origine belge, Joseph Émile Hachez. Une de ses spécialités, Braune Blätter (« Feuilles brunes »), vit le jour en 1923, lorsque, en se promenant par une journée d’automne, Hachez eut l’idée d’imiter en chocolat les feuilles qui tombaient et voletaient autour de lui. Elle privilégie les cacaos d’Amérique du Sud. Parmi ses produits phare : les bâtonnets aux noisettes ou au gingembre, les langues de chat fondantes et les pastilles fourrées à la crème de fruits

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.