Anthon Berg

(Danemark)

 

C'est l'une des plus anciennes chocolateries du Danemark. Ayant ouvert un commerce d’épicerie à Copenhague en 1857, Anthon Berg (né en 1829 à Copenhague) se lança en 1884, au numéro 38 de la Gammel Strand, dans la fabrication et la vente de chocolats fourrés, qui rencontrèrent un vif succès auprès des classes aisées. Dix ans plus tard, il transférait son entreprise au numéro 8 de la Mariendalsvej et, peu après, conditionnait ses bonbons de chocolat dans d’élégantes boîtes cadeaux. Lorsqu’il reprit la chocolaterie en 1901, son fils Gustav Berg s’engagea à maintenir le haut degré de qualité qui caractérisait la marque et à ne jamais introduire de chocolats à la menthe dans les coffrets, cela étant susceptible d’affecter l’arôme de leur contenu. Une nouvelle usine fut édifiée pendant la Grande Guerre, et, en 1918, la firme fut rebaptisée A/S Anthon Berg’s Chocolate, Confectory and Marzipan Factory. À la mort de Gustav Berg (1938), son fils Kai G. Berg, entré dans la compagnie en 1930, et H. C. Andersen furent nommés à la direction. Passée sous le contrôle du Toms Confectionery Group* en 1954, la maison devait se déplacer en 1963 à Ballerup, où se trouvent le siège et l’usine du groupe — celle-ci fut dessinée par le célèbre architecte danois Arne Jacobsen. Depuis 1957, Anthon Berg bénéficie du privilège « By Appointment to the Royal Danish Court ».

 

* L’entreprise de confiserie fondée en 1924 par l’homme d’affaires danois Victor B. Strand se développa à partir des années 1940 suite à des acquisitions successives. Le groupe fait aujourd’hui partie de la Toms Foundation. Il réunit les marques Toms Chocolate, Anthon Berg, Galle & Jessen, Pingvin, Taveners, etc.

Cette chocolaterie danoise, dont les produits sont commercialisés dans le monde entier, privilégie le cacao ghanéen, les amandes et les raisins secs de Californie, les amandes amères du sud de l’Europe, etc., ainsi que les couvertures d’une teneur en cacao d’au moins 52 %. Elle est réputée, notamment, pour ses petites bouteilles à la liqueur, ses chocolats fourrés, tels ceux fourrés à la crème de menthe (avec de l’essence de peppermint provenant du Mid-West américain) et ceux fourrés aux fruits (cerises au rhum, fraises au champagne, prunes au madère, kiwi au cognac, abricots au brandy), ses boîtes d’assortiments et ses spécialités de massepain. Parmi ces dernières : le célèbre Marzipan Loaf, barre créée par Anthon Berg en 1898 et constituée d’un délicat massepain enrobé de chocolat noir — d’autres barres comportent un fourrage de nougat aux noisettes et une robe de chocolat au lait (Marzipan Loaf with Nougat), du massepain enrichi de noix pilées et une robe de chocolat noir (Walnut Loaf), du massepain parfumé au cognac et une robe de chocolat noir (Cognac Loaf), etc. — ; les massepains fourrés aux fruits et enrobés de chocolat; l’After Dinner Sweet, qui associe intérieur de massepain, parfum de madère, enveloppe de chocolat et éclats de noisettes grillées en décoration. Quant au bonbon nommé Queen of Denmark, c’est un chocolat noir, sans croûte de sucre, dont le noyau liquide est aux fruits (fraise, pêche, framboise, kiwi) ou au Grand Marnier.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.