Callebaut

(Belgique)

 

Fondée en 1911 par la famille Callebaut, à Lebbeke-Wieze, au nord-ouest de Bruxelles, pour élargir son complexe industriel (brasserie, malterie, minoterie, laiterie, usine d’eau minérale) existant depuis 1860, la chocolaterie-confiserie du même nom se consacra d’abord à la fabrication de bâtons (barres) et de tablettes. Mais, à partir des années 1920, elle s’intéressa de plus en plus au processus de fabrication du chocolat. C’est après la Seconde guerre mondiale que ce secteur de la société Callebaut Frères, devenu la s. a. Chocolaterie Callebaut en 1930, s’imposa comme spécialiste de couverture de chocolat. Une innovation due à Charles Callebaut, ingénieur-brasseur, contribua sans conteste à ce succès : le chocolat de couverture livré chaud et liquide, en camions-citernes, à ses clients.

Dès lors, la chocolaterie ne cessa de se développer à l’étranger. Reprise en 1981 par le groupe suisse Interfood, elle fusionna, l’année suivante, suite à la fusion entre Jacobs Kaffee et Interfood, avec Suchard Belgique et devint la s. a. Sucal. Elle se retrouva ainsi sous le contrôle du groupe Jacobs Suchard, qui, en 1986, allait racheter une partie du groupe Monheim (Van Houten inclus). En 1988, Van Houten couverture fut intégré au sein de Callebaut. L’année 1990 fut placée sous le signe des changements : le groupe Jacobs Suchard reprit S & A Lesme (Royaume-Uni), avant d’être lui-même absorbé par l’américaine Philip Morris Company Inc. ; les activités industrielles furent rachetées par Klaus J. Jacobs et intégrées au nouveau groupe C. J. Van Houten & Fils AG. En 1994, Callebaut se retrouva dans un nouveau holding établi à Zürich, qui fut baptisé Callebaut A. G. Lequel fusionna en 1996, avec Cacao Barry et donna naissance à Barry Callebaut.

        Parmi les produits fabriqués par Callebaut : les produits semi-finis, les gouttes de chocolat, les pailletés de chocolat, les produits aux noisettes (pâte liquide, brésilienne (1), crème aux noisettes, etc.), les giandujas, les pralinés, le chocolat noir pour fontaines… Lancés en 1994, les Callets sont des fragments de couverture, de forme ronde, évoquant celle d’une goutte d’eau. Noirs, au lait ou blancs, ils s’utilisent en complément des blocs de chocolat et simplifient les opérations de tempérage (ou de précristallisation). En outre, ils constituent la solution pour toutes les préparations qui nécessitent l’incorporation ou la fonte de chocolat, rapidement et/ou en petites quantités, telles que ganaches, sauce au chocolat, mousse au chocolat, etc. Dans les années 2000, les Callets « Sensation » furent proposés aux amateurs de chocolat, petites perles de chocolat (noir, au lait ou marbré). Les Crispearls sont des petites perles de chocolat, noir ou blanc, brillantes au cœur de céréales croustillant. Quant à la gamme de chocolats de couverture, elle va du plus épais au plus fluide, du plus doux au plus amer.

 

(1) Petits morceaux de noisettes torréfiées et enrobées de sucre caramélisé.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.