Bouquet d'Or

(France)

 

En 1851, André Rousseau créa à Villeneuve-d’Ascq (Nord), dans le quartier de la Croix de Wallers (rue des Fusillés), une fabrique de chicorée, bientôt augmentée d’une raffinerie de sel. Son fils, Paul Rousseau-Castelin, qui reprit l’affaire, devait y adjoindre une chocolaterie (Chocolaterie Rousseau), plus tard rebaptisée Bouquet d’Or et qui allait rester entre les mains de la famille jusqu’à son absoption, en 1994, par le groupe britannique Cadbury Schweppes. Dans le cadre de la création de Cadbury France (1995), la firme (SEAC - Société Européenne d’Assortiments de Chocolats) se retrouva aux côtés de Poulain dans cette nouvelle entité. Mais, en 2003, le groupe français Cémoi la racheta à Cadbury France. Ele s’est fait une spécialité des produits saisonniers. Sa ligne de production ultra-moderne lui permet de fabriquer quelque 3 000 tonnes de chocolats de Noël.

         C’est en 1962 que Bouquet d’Or inventa le Petit Ourson en guimauve, enrobé de chocolat au lait. Une friandise qui allait faire école, même à l’étranger. Depuis lors, la famille s’est élargie : Petit Hérisson, Petite Oursonne, petits ours blancs. Mais le Petit Ourson à la guimauve constitue toujours 95 % de la production. D’autre part, en 1989, la chocolaterie lança ses Spirales d’Or, faites d’un chocolat au lait fourré d’un praliné enrichi d’éclats de noisettes.

Publicité presse, 1968, coll. A. P.-R.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.