Droulers

(France)

 

Vers 1880, M. et Mme Éloy Droulers, originaires de Roubaix, achetèrent à Émile Courtin son affaire de chicorée à Fresnes (Nord), laquelle se transforma en chocolaterie une décennie plus tard et fut alors gérée par les frères Constantin et Auguste Droulers. Auguste ayant quitté l’entreprise, Constantin continua de l’exploiter seul, avant d’y intégrer ses gendres Paul (1912) et Pierre de Bailliencourt (1914) ; son fils Léon les rejoignit en 1920. À la mort de Constantin (1937), tous trois lui succédèrent. Toutefois, la chocolaterie devait fermer ses portes en 1954, après le décès de Léon Droulers.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.