Chocolaterie de Marlieu

(France)

 

La reprise d’une ferme dans le hameau de Marlieu, sur les hauteurs, au-dessus de La Tour-du-Pin, fut à l’origine de cette entreprise. Amédée Arnaud des Essarts y produisit d’abord du lait, destinéaux hospices civils de Lyon, puis du beurre (« Beurre de Marlieu »), et, à partir de la crème restante, il décida de fabriquer des chocolats pour les vendre sa clientèle d’épiciers. Assisté de cinq ouvriers venus de Suisse, il produisit en 1906 les premières tablettes de « Chocolats de Marlieu ». Sa gamme allait s’élargir dans l’entre-deux-guerres avec du chocolat en poudre et des «
bâtons goûters » (1926). À la mort de son fondateur, en 1939, la chocolaterie fut reprise par le gendre de celui-ci, Edmond de Parscau, officier de marine. Jusque dans les années 1950, elle commercialisa ses produits auprès du petit commerce de proximité. Puis, pour faire face à la concurrence, elle se spécialisa dans la vente aux comités d’entreprise. Parallèlement, elle développa peu à peu la vente directe au paticulier et, en 1997, se lança dans la vente à domicile. En 2010, elle déménagea à Chimilin, à quelques kilomètres de l’usine initiale. Elle produit quelque 80 tonnes de chocolat par an. Au sein de cette production « pur beurre de cacao » : rochers, pralinés (avec éclats de fèves, de framboises ou d’amandes caramélisées), ganaches, moulages (moulages de Pâques, vache et cochon enrobés de chocolat, ourson à la guimauve, etc.), spécialités régionales (chardons bleus, morilles du Dauphiné, etc.), etc. Les produits phares restent les malakoffs, le pavé, composé de gianduja au amandes et noisettes, les écorces d’oranges confites et les pauses-café au chocolat corsé.

La publicité

 

Cette firme réalisa plusieurs albums d’images. Dans les années 1930, elle édita un album d’images-devinettes, Les aventures de Jimmy. Ses albums Les Grands Voyages et Un merveilleux voyage à travers l’histoire de France eurent ensuite une connotation plus documentaire. Vers 1955, son album Saki contre la Main Noire, dessiné par François Crozat, est une véritable bande dessinée, autour des aventures d’un jeune garçon roux du nom de Saki. Ce personnage fut pris pour emblème de la marque sur des buvards où il proclamait : « Vous suivrez mes extraordinaires aventures en croquant le fameux chocolat de Marlieu ». Au début du XXIsiècle, la chocolaterie a réédité de jolies boîtes des années 1920.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.