Ganong Bros

(Canada)

 

Cette confiserie-chocolaterie canadienne, fondée en 1873 par les frères James et Gilbert Ganong, à St. Stephen (Nouveau-Brunswick). Ce fut initialement une épicerie ; le commerce des confiseries ne représentait qu’une fraction de son activité. Par la suite, les frères choisirent de se spécialiser dans la vente d’huîtres, ainsi que dans la fabrication et la commercialisation d’un savon. Ce n’est que plus tard qu’ils se lancèrent dans la confection de bonbons. Ainsi naquit la première chocolaterie familiale canadienne, qui allait rester jusqu’à nous entre les mains des descendants de ses créateurs. Privilégiant la « qualité avant tout », la maison Ganong fut à l’origine de plusieurs innovations* : en 1910, la création et l’introduction de la première tablette de chocolat aux noisettes en Amérique du Nord, au prix de cinqcents; en 1932, la boîte de chocolats en forme de cœur pour la Saint-Valentin. Elle inventa aussi, en 1885, les Chicken Bones, bonbons roses à la cannelle au cœur de chocolat mi-sucré, très populaires auprès des habitants des provinces maritimes. Enfin, elle créa sa propre marque de chocolats, Delecto. Elle adopta pour emblème l`héroïne acadienne Évangéline et la conserva jusqu’en 1978**.

 

* En matière de confiserie de sucre, elle créa en 1895 la première sucette canadienne. Elle fut la première, en 1920, à envelopper des bonbons dans une pellicule de Cellophane, comme cela se faisait en France. Elle créa, en 1988, des bonbons aux fruits.

 

** Dans le cadre des célébrations de Ste-Croix à St-Stephen, en 2004, le Musée du chocolat, en partenariat avec le chef Evan Smith, de l`hôtel Fairmont Algonquin de St-Andrews, réalisa, à partir d`un bloc de chocolat de 220 kg, une statue d’Évangéline, inspirée du tableau de l`artiste canadien John David Kelly (1904).

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.