Vallarino

(France)

 

Cette ancienne chocolaterie de Perpignan (Pyrénées-Orientales) fut enommée au XIXsiècle. La firme d'Antoine Vallarino se fit remarquer au Concours de 1847. « L'importation d'une machine à vapeur, de la force de six chevaux, pour la fabrication du chocolat, est due à M. A. Vallarino fils. La réduction de prix, qui résulte de l'emploi d'un si puissant moteur, (sans que l'économie de temps et de forces nuise à la perfection des produits), a permis à ce fabricant d'étendre ses relations jusqu'en Espagne ; de sorte que la Catalogue, qui fournissait le chocolat à une partie de la France, est aujourd'hui, pour ainsi dire, tributaire du Roussillon. L'effet de ce nouveau procédé doit être de propager l'usage d'une substance alimentaire, essentiellement hygiénique, et, sous ce rapport encore, l'importateur doit être l'objet d'une distinction. », notait alors le rapporteur, Alexis Tastu-Jaubert*.

 

* Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, volume 7, Perpignan, Imprimerie de J.-B. Alzine, 1848.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.