Dardenne

(France)

 

Élève, puis collaborateur de Paul Sabatier (prix Nobel de chimie), Ludovic Dardenne s’intéressa au cacao, chercha à en éliminer les effets secondaires indésirables et, tout en gérant sa pharmacie, fonda en 1897 sa propre chocolaterie, à Bagnères-de-Luchon. Il créa en 1910 la Société du Yo-Yo Chocolat Cuit, dont le siège se trouvait à Bagnères-de-Luchon ; il s’agissait d’un chocolat en poudre cuit pour boisson instantanée qu’il commercialisa sous le nom « Yoyo » et dont il breveta, l’année suivante, le procédé de fabrication, décrivant son produit comme « un chocolat cuit, digeste, contenant toutes les parties nutritives et reconstituantes du cacao et prêt à être consommé à l’eau ou au lait sans nouvelle cuisson ». L’entreprise allait être placée plus tard sous la marque plus commerciale de « chocolat de régime Dardenne ».

« Cette orientation diététique atteint son apogée au cours des années 1960-70 où la publicité, diffusée sous forme de buvards ou de pavés publicitaires, clame notamment l’innocuité de ce chocolat grâce au procédé de fabrication qui transforme et diminue les éléments nocifs. L’argumentaire du message publicitaire se construit autour d’un jargon médical, renforçant l’image d’alicament du produit : “ On constate la diminution des stérols [...], des tanins ”, “ de nombreux médecins le conseillent aux enfants, aux hépatiques entériques et cholémiques, en plus il ne constipe pas ”. » (Caroline Riberaigua, INIST-CNRS, Du champ à la table, 2011)

Cette chocolaterie familiale fut rachetée en 2002 par Alain et Marie-Hélène Peyrouton. Fidèle aux valeurs qui ont fait son succès, elle fabrique aujourd’hui du chocolat traditionnel, dans le respect du brevet, avec des ingrédients naturels, désormais labellisés BIO, et engagé dans le développement durable. Un lait à 0 % matière grasse, un taux de sucre réduit à moins de 40 %, l’intégration du fructose… Le chocolat Dardenne est conseillé pour la composition du régime de certains diabétiques.

Ce « le chocolat de régime » fut déposé en 1905, puis rectifié et redéposé en 1910.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.