Blooker

(Pays-Bas)

 

Cette fabrique de cacao fut créée en 1814 à Amsterdam. La firme ouvrit un bureau à Paris, au 92 rue des Victoires. D’où la mention publicitaire : « Le meilleur, au goût français. » « Le cacao Blooker, fabriqué avec les premières espèces de cacao, doit sa réputation universelle à sa qualité bien supérieure à celle des autres marques et aussi à sa saveur délicate se rapprochant entièrement de celle des premières marques de chocolat. En dehors de ses avantages nutritifs, le cacao Blooker possède la grande supériorité d’être absolument digestible sans avoir le goût âcre de ses concurrents. Essayez et comparez. » En 1962, l’entreprise Blooker’s Cacao- en Chocolade Fabrieken fut reprise par Bensdorp et transféra sa production à Bussum (Pays-Bas).

Ci-dessus : lors de l'Exposition Mondiale de Chicago (1893), la firme proposa au public la reconstitution du moulin que Blooker fit construire à Amsterdam en 1806.

La publicité

 

Quelques jolies affiches marquées au sceau de la Hollande traditionnelle célébrèrent le cacao Blooker au tournant du xxsiècle. Sur l’une d’elles, tirée d’une aquarelle de P. de Josselin de Jong (vers 1900-1916), deux jeunes Hollandaises sont attablées devant leur cacao, sur une terrasse fleurie. Loin de cette image quelque peu figée, l’Allemand Ludwig Hohlwein réalisa vers 1919 une affiche toute de sobriété et plus axée sur la matière première : sur fond blanc, un noir torse nu, agenouillé, contemple les cabosses qu’il tient dans ses mains.

Anon., vers 1900

Jan Ros, 1895.

Vers 1920.

Vers 1905.

Frederik Wilhelm Schottendreier, 1894,

Elsevier, Rotterdam, 390 x 285 mm

Ludwig Hohlwein, vers 1919, 34.3 x 24.8 cm.

1925.

1929

Cette maison fit aussi usage des chromos publicitaires, toutes consacrées à la Hollande de l’époque et certaines dessinées par Fritz Schön. Intérieur hollandais (Hindeloopen), scène de marché, patinage sur fond de moulins à vent, Hollandais sur les quais d’un port… Le dessin en est minutieux, la composition soignée. Ce sont là d’intéressants témoignages sur la vie hollandaise à la fin du XIXsiècle et au début du xxe, que vint compléter, en 1898, une série de vues (11 x 8 cm) d’Amsterdam, imprimées en un camaïeu de bleu, telle une faïence de Delft — elles se posaient sur un chevalet découpé.

• Série 7,5 x 11,5 cm.

 

• Série « Ile de Marken », 10,5 x 7 cm.

 

• Série 10,5 x 7,5 cm.

 

• Série illustrée par Fritz Schön, 7  10 cm.

 

Les cartes postales

 

. Vues pittoresques de la Hollande.

 

Carte double.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.